Comment définir ses objectifs financiers ?

Comment définir ses objectifs financiers ? Cette question est centrale car développer son patrimoine c’est comme aller dans une direction donnée. Les chances sont faibles d’arriver à bon port sans une carte (ou Siri). Les objectifs financiers sont justement cette carte. 

 

Un objectif financier traduit un objectif de vie

La constitution de son patrimoine ne prend pas la même forme pour tous. En effet, la structure du patrimoine que nous nous efforçons de bâtir dépend de nos objectifs financiers. Or ces objectifs découlent de nos aspirations, de nos envies et de nos craintes. Il est donc essentiel d’identifier correctement ses objectifs financiers. Ainsi, nous pouvons les suivre jusqu’à leur accomplissement, puis en écrire de nouveaux.

Un rapide exemple pour comprendre. John Tuld est un trader qui dispose d’un patrimoine de 10 millions d’euros. Des actions d’entreprises cotées composent l’essentiel de son patrimoine. John aime en effet l’adrénaline que lui procure un suivi régulier des marchés. Il ne ressent aucun stress à l’idée que la valeur de son patrimoine puisse fortement varier à la hausse comme à la baisse dans un court laps de temps. À l’inverse, Elmer Irey est un expert-comptable qui a accumulé au fil des années un patrimoine de 10 millions d’euros. Des appartements représentent l’essentiel de son patrimoine.

La structure de leur patrimoine respectif est très éloignée, car leurs aspirations, envies et craintes sont différentes, tout comme leurs objectifs financiers.

Il en va de même pour deux jeunes couples qui économisent 20% de leurs revenus chaque année. Dans le premier cas, il peut s’agir d’un couple désirant se constituer un matelas de protection car ils travaillent tous les deux en freelance, tandis que dans l’autre cas, il est possible que ce couple économise pour s’offrir un tour du monde dans quelques années.

Arrête ton char Ben-Hur me direz-vous !

La suite va remettre en question vos a priori.

En voici un qui n’est décidément pas prêt à s’arrêter…

S’ils empruntent deux chemins différents, M. Tuld et M. Irey ne poursuivent-ils pas le même objectif financier ? Celui d’augmenter la valeur de leur patrimoine ?

En réalité ce n’est pas le cas. Pour comprendre cela, il nous faut définir ce qui relève ou non d’un objectif financier. Puis comprendre comment définir ses objectifs financiers.

Comment définir ses objectifs financiers

Un objectif financier doit respecter 7 principaux critères pour être correctement défini :

  1. Il est en accord avec vos aspirations, vos rêves ou vos craintes et leur apporter une solution,
  2. Il faut qu’il soit logique au regard de votre situation actuelle – il s’agit là d’un regard honnête à porter sur sa situation,
  3. Prenez soin de le mesurer, c’est-à-dire d’inclure une échéance (et/ou plusieurs milestones) et un montant qui est quantifié (le plus souvent en k€),
  4. Il faut qu’il soit atteignable au regard des conditions de marché actuelles et de la progression attendue des revenus,
  5. Son coût doit être identifié (fiscalité, coût d’opportunité, indisponibilité des capitaux, etc.),
  6. Il est intégré dans un plan de suivi pour l’accomplir, le modifier ou éventuellement l’abandonner,
  7. Enfin il est formulé positivement (la formulation de votre objectif financier doit montrer que vous en êtes l’acteur et que vous ne le subissez pas comme un impératif).

Ainsi, il est donc évident que déclarer simplement “je veux devenir riche” n’est pas un objectif financier.

Imaginons un instant que M. Irey veuille augmenter son patrimoine, essentiellement constitué de biens immobiliers de rapport (1). Comparé à M. Tuld, il va sans dire que M. Irey possède un profil de risque bien plus prudent. Son objectif financier pourrait donc être formulé comme suit : “Je veux accroître la valeur de mon patrimoine de 5 millions d’euros d’ici 10 ans au moyen de placements présentant un faible risque”.

Un objectif défini de la sorte est immédiatement actionnable puisqu’il permet de discuter tout de suite des moyens à mettre en oeuvre pour l’atteindre, tout en écartant ostensiblement certains d’entre eux.

 

Et vous, quels sont vos objectifs financiers ?

 

Cet article vous montre un exemple de stratégie patrimoniale associée à des objectifs bien définis.

 

(1) Un bien immobilier de rapport est un bien immobilier que l’on possède afin d’en tirer un revenu (des loyers généralement, mais aussi une plus-value en cas de cession), par opposition au bien immobilier d’usage qui est celui que l’on utilise (notre résidence principale).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.