Les finances en couple

Comment gérer les finances en couple ?

Le sujet des finances en couple peut être compliqué à aborder, mais avec une bonne méthode et une bonne communication, il nous rapprochera encore plus de notre partenaire !

Petite précision : cet article est une réponse rédigée sur Quora. Ne vous étonnez donc pas de l’usage de la seconde personne du singulier 🙂 !

Avant de parler d’investissement, il faut définir un paramètre mystère qui peut changer beaucoup de choses dans les finances d’un couple. Qui l’a deviné ?

Le paramètre mystère est : le régime matrimonial ! Le régime matrimonial est en quelques sortes le livret de règles qui va régir le patrimoine entre époux. Pour donner une réponse réaliste, je dois donc parler un peu du régime matrimonial. Si tu t’intéresses uniquement à la gestion de finance entre couple, tu peux sauter toute cette partie. Mais n’oublie pas d’y revenir plus tard 😉

 

La partie régime matrimonial 💑

Alors, parlons du régime matrimonial. Il affecte notamment la propriété des biens (et dettes !) des époux, et ce, avant, pendant et éventuellement après le mariage 😕 .

Petite précision: le régime matrimonial est, comme son nom l’indique, réservé aux couples mariés. Il ne concerne donc ni les couples en PACS ni ceux en concubinage. Les couples en concubinage ne sont soumis à aucune règle qui réglemente les finances du couple.

Cependant, les couples pacsés peuvent choisir entre la séparation de bien (chacun garde ce qu’il avait avant le PACS et ce qu’il acquiert durant ce dernier) ou l’indivision (chacun garde ce qu’il avait avant le PACS, MAIS tout ce qui est acquis pendant est divisé à 50-50 entre le couple, indépendamment de la contribution de chacun !).

Pour rester réaliste, je vais imaginer que tu parles d’un couple qui a décidé de se marier, et ainsi joindre ses finances sous le régime le plus populaire en France : la Communauté réduite aux acquêts.

Cela signifie grosso modo que chacun garde ce qu’il avait avant le mariage, et que les biens acquis pendant le mariage sont communs. Exception notable : les biens reçus par donation et succession.

https://www.persee.fr/docAsPDF/estat_0336-1454_1996_num_296_1_6144.pdf

Adaptez les conseils qui suivent à votre régime matrimonial !

 

La partie finances de couples

Partie 1 : l’état des lieux 👀

Commençons enfin le sérieux ! La première étape à adopter est de faire un rapide état des lieux de la situation de chacun. L’honnêteté et bienveillance doivent être de la partie :

  • Quels sont les biens de chacun ? Ses dettes ?
  • Quels sont les revenus de chacun ? Si il y a déjà eu concubinage, quelles sont nos dépenses communes ? Sinon, quelles sont les dépenses de chacun ?
  • Y a-t-il quoi que ce soit d’important ou de pertinent qui pourrait impacter les finances du couple à l’avenir, que l’autre ne sait pas ?

Même si les patrimoines antérieurs à l’union sont distincts, un couple se construit sur une base d’entraide. Il convient donc d’inclure ces éléments dans la discussion, même si la loi distingue la responsabilité de chacun.

 

Partie 2 : la maquette 3D 🖍️

Dans cette partie, nous imaginerons l’avenir du couple à travers ses finances. Cette étape est très importante car elle permet d’aligner les visions des deux parties, et de définir une stratégie commune pour atteindre leurs objectifs. Voici les questions à se poser :

  • Nos revenus actuels combinés suffisent-ils à couvrir nos dépenses ainsi que le remboursement de nos dettes ? Sinon, il faudra déclencher une mini-étape réparation d’urgence :
    • Quel est l’effort mensuel nécessaire pour réduire notre dette à un niveau convenable ?
    • Le conjoint est-il prêt à aider ? De combien ? Sur quelle durée ? Avec quelle fréquence ?
  • Quels sont nos objectifs financiers à court terme (Rembourser dettes, pouvoir déménager, investir dans un équipement ou voiture, etc) ? À moyen/long terme (Épargner assez pour acheter une maison, accueillir un nouveau-né, s’expatrier en Asie, louer un minivan et vivre de plage en plage, etc.) ?

Je t’encourage à t’exprimer le plus librement possible durant cette étape, ainsi que ton conjoint. Il est fort probable que vous ayez des envies différentes, et ce n’est pas un problème. En parler vous aidera à vous aligner et voir comment satisfaire vos deux visions au possible 😊 ! Une fois que vous aurez fini de rêver de sable fin et de palmiers, on redescend sur terre et on retrousse ses manches, car on attaque…

 

Partie 3 : la clôture 🧱

Bien sûr ! Il faut vous protéger du grand méchant loup qui viendra souffler sur votre frêle édifice financier 😊

Pour ce faire, il faudra vérifier que vous avez de quoi faire face à un coup dur imprévu. Soit l’équivalent de quelques mois de dépenses sans revenu. Le montant souhaité doit être tel que vous soyez tous deux rassurés. Généralement, le minimum admis est de 3 mois de dépenses sans revenu.

Si vous avez des assurances-vie, il faudra également vérifier si vous souhaitez donner à votre conjoint le statut de bénéficiaire. Cela lui permettra de bénéficier d’importants abattements au moment de la succession.

Si vous souhaitez aller plus loin dans la sécurité, vous pouvez éventuellement souscrire une assurance-décès afin que le conjoint survivant reçoive une compensation financière en cas de souci.

Cette étape peut-être légèrement anxiogène. Il n’est jamais facile de se préparer aux coups durs. Mais vous pourrez ensuite poursuivre votre gestion financière sereinement, motivés par le fait d’avoir couvert vos arrières.

 

Partie 4 : le chantier ! 🏘️

Une fois notre clôture terminée, débutons notre chantier ! C’est la partie la plus longue et à bien des égards la plus ardue, mais aussi la plus intéressante par vous verrez votre patrimoine grandir et vos objectifs se réaliser.

Je vous le dis tout de suite : vos prévisions sur papier, excel, ou autre ne seront PAS exactes. C’est la dure réalité de la vie. MAIS cela ne signifie pas que vous n’allez pas progresser et éventuellement atteindre vos objectifs ! Voici les choses à définir pour mener à bien cette étape :

  • Qui sera le maître de chantier qui va suivre régulièrement l’avancement de nos finances et la progression de nos objectifs ? Quel est le degré de liberté dont il dispose pour gérer les finances sans nécessairement informer le conjoint (faire très attention sur ce point, je propose de discuter de tout ce qui dépasse 500€ ) ?
  • A quelle fréquence est-ce qu’on se met autour de la table pour parler de nos finances (moment idéal pour que le maître de chantier informe son partenaire de la situation) ?
  • Quel sera notre niveau de dépenses mensuel ? Notre niveau d’épargne ? Notre niveau d’investissement ?
  • Quel montant d’argent de poche personnel se garde-t-on de côté ? (afin d’éviter les disputes inutiles, je propose que ce montant ne fasse jamais l’objet d’une quelconque remarque, sauf en cas de coup dur).
  • Qui paie quoi ? A partir de quel compte ? Devons-nous ouvrir un compte joint ou gardons-nous des comptes séparés ?

Note importante : une tendance émergente chez certains couples consiste à investir agressivement pendant leurs premières années de vie commune afin de se constituer très vite un patrimoine financier. Si l’idée t’intéresse, voici un article que j’ai rédigé qui explique la méthode et ses avantages 😊 !

 

Partie 5 : la décoration 🖼️

Une fois votre système en marche, vous allez très vite être confrontés à des questions extrêmement pratiques. Je ne prétends pas à l’exhaustivité dans cette partie car je suis moi-même dans cette étape ! Voici cependant ce que je peux vous partager :

  • Où allons-nous mettre notre épargne d’urgence ? (Réponse: séparez là à égalité dans vos livrets A respectifs, ou mettez la dans un compte d’épargne joint auxquels vous avez tous les deux accès).

Voici par ailleurs une superbe infographie de Institut de l’épargne immobilière et foncière qui montre que les Français sont d’excellents épargnants, mais de piètres investisseurs…

Où va l'épargne des français

Si vous avez d’autres infographies, n’hésitez pas à me les envoyer !

En effet, épargner n’est pas investir. Pour atteindre vos objectifs, il va falloir aller chercher du rendement loin de vos livrets A, et pour cela vous avez plusieurs choix :

  • Comment allons-nous investir ? (Réponse: ouvrir une assurance-vie et un PEA à bas frais pour chaque membre du couple).
  • Dans quoi allons-nous investir ?
    • Si l’on a peur du risque : dans les fonds en euros sur des assurances-vie. On préférera ceux qui ont le meilleur rendement et qui imposent une part minimale d’investissement en unités de compte.
    • Si l’on est un peu plus porté sur le risque : dans des SCPI pour investir dans l’immobilier sans nécessairement emprunter.
    • Si l’on accepte le risque pour dynamiser son épargne : dans des unités de compte, notamment des ETF diversifiés sectoriellement et géographiquement.
      Pour ceux qui souhaiteraient investir une petite partie de leur épargne dans des ETF mais ne savent pas où commencer, j’ai rédigé ce guide du débutant que j’aurais bien aimé avoir à l’époque 😊 !!

J’ai volontairement choisi de ne pas parler d’investissement immobilier car je suis encore en pleine étude du sujet qui n’est pas évident dans le contexte actuel. Si des experts de l’immobilier passent sur cette question, je les invite à nous fournir leurs lumières !

 

Partie 6 : la finition 🎨

Pendant votre périple financier, il y aura forcément des moments difficiles, des mésententes, des disputes, des erreurs de calcul, des oublis, des erreurs bêtes, des coups de chance, des sautes d’humeur, des illuminations quant à vos envies futures, des changements d’avis, etc.

Tâchez de faire en sorte que ces péripéties, que tout couple vit, ne vous affecte pas plus que la normale. Communiquez et restez à l’écoute, et n’oubliez pas que la mise en commun des finances doit servir à vous rapprocher de vos objectifs et non vous éloigner de votre partenaire de vie.

Je n’ai évidemment pas fini de faire des erreurs et d’apprendre quant à cette question. Mais il y a de cela un an, j’ai écrit un article pour ne jamais oublier à quel point avoir quelqu’un à ses côtés est important quand on vise l’indépendance financière, ainsi que deux erreurs terribles à éviter à tout prix. Je vous le partage ici en espérant qu’il pourra vous aider autant qu’il m’a aidé.

En tous cas, bon courage pour cette magnifique aventure 😊!

___

Lien de la question originale sur Quora 

Crédit photo : Sandro Crepulja

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.