Les deux seules raisons de payer un conseil financier

Il existe pour nous deux seules raisons de payer un conseil financier. On entend cependant tout et son contraire à ce sujet, tant de nos proches, que de nos conseillers (j’ai nommé notre banquier). Faisons donc le point aujourd’hui sur ce sujet.

 

Faut-il payer un conseil financier ?

L’attrait pour les ETF ou trackers est en grande partie dû au rejet de la gestion active et des frais qui lui sont associés. En effet, si les gérants actifs n’arrivent pas à surperformer le marché, pourquoi les payer ?

De l’autre côté du spectre, les conseillers en gestion de patrimoine aimeraient pouvoir facturer des honoraires à leurs clients. Cela leur permettrait d’être “indépendants” au sens de la réglementation Mifi-2, car jusqu’à présent ils se rémunèrent grâce aux rétro-commissions versées par les sociétés de gestion sur les placements qu’ils font souscrire à leurs clients.

Dans le même temps, selon le dernier baromètre Deloitte sur la relation bancaire, 43% des clients sont prêts à payer un rendez-vous en banque ! Le prix serait ainsi de 24 €, comme pour un rendez-vous médical.

Sommes-nous vraiment prêts à payer pour du conseil financier ? Et surtout, le devrait-on ? Je pense qu’il n’y a que deux cas dans lesquels cela est justifié.

 

Quand vous avez besoin d’une expertise rare

Le premier cas dans lequel il est normal, pour ne pas dire logique, de payer un conseil financier est lorsque vous avez besoin d’un expert pour résoudre un problème financier auquel vous faites face.

Le cas classique ici est l’expatriation. On pourrait aussi citer les problématiques de tutelles et curatelles. Au-delà d’un certain montant de patrimoine et/ou de revenus, cela peut aussi faire sens sur des problématiques de diminution de l’imposition et de transmission. Si vous êtes chef(fe) d’entreprise, vous pouvez vouloir recourir à un expert pour vous aider à optimiser votre rémunération entre salaire et dividendes par exemple.

Vous remarquerez qu’il s’agit souvent là de prestations ponctuelles ayant un impact quantifiable sur le montant de vos impôts.

Le cas des bilans patrimoniaux

On pourrait également mettre dans cette catégorie les bilans patrimoniaux. Un bilan ou audit patrimonial est l’équivalent d’un check-up médical mais pour vos finances. Il est effectué par un professionnel de la gestion de patrimoine. Ce bilan constitue d’ailleurs la base de votre relation avec un conseiller patrimonial. Il est obligé d’en faire un avant de pouvoir vous conseiller.

Le conseiller réalise le bilan à l’issue de plusieurs rendez-vous (souvent 3). Cette prestation est normalement facturée entre 500 et 1 500 € d’après Capital (pour vous donner un ordre de grandeur). Il est également possible que le prix dépende de la valeur de votre patrimoine. C’est par exemple le cas pour ce cabinet (je vous mets en lien sa plaquette tarifaire juste pour que vous vous fassiez une idée des tarifs ; nous n’avons aucun lien avec lui).

On voit fleurir de nombreux bilans patrimoniaux gratuits sur internet. Je ne connais pas honnêtement leur qualité, mais soyez assurés que je vais investiguer pour savoir si certains d’entre eux peuvent vous intéresser 🙂 En attendant, si vous voulez réaliser votre propre bilan patrimonial, on vous explique comment faire ici.

 

Quand vous voulez aller plus vite et plus haut que tout le monde

C’est pour moi le second cas où payer un conseil financier est logique. Je dirai d’ailleurs qu’on paiera ici soit pour utiliser un outil soit pour acquérir un savoir. Le but poursuivi étant alors d’augmenter ses revenus et/ou le rendement de ses investissements.

Les livres sur les finances personnelles que vous pouvez acheter tombent dans cette catégorie. J’ai moins d’exemples sur les outils car la plupart sont gratuits (profitons-en !). Je suis personnellement dans ce second cas. Je pense d’ailleurs que l’on débute dans cette catégorie avant éventuellement de rejoindre la première. On n’a en effet pas de problématique de transmission sans patrimoine conséquent à transmettre !

Nous avons déjà rédigé quelques critiques et résumés de livres traitant des finances personnelles. Nous vous parlions ainsi de I Will Teach You To Be Rich et de Millionaire Teacher dans cet article. Ou encore du très connu Rich Dad, Poor Dad. Nous en avons de nouvelles en préparation, ainsi que des avis sur des outils gratuits vous permettant de gérer vos finances personnelles. Stay tuned !

*

Photo by Frame Harirak on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.