Quelles seront les grandes étapes financières de ma vie ?

Il est temps pour nous de clôre notre série en nous demandant quelles seront les grandes étapes financières de notre vie. Pour celles et ceux nous rejoignant en cours de route, on avait commencé notre chemin avec cet article.

 

Pourquoi est-il important de savoir quelles seront ces grandes étapes financières de notre vie ?

La raison, vous la connaissez déjà : pour anticiper. Ces grandes étapes sont souvent associées à des investissements ou à des dépenses. Par exemple, le budget moyen d’un mariage en France est plutôt de 12 000 €. Mais, selon une étude menée par la Société Générale, la majorité des Français pensent qu’il est deux fois moins élevé que cela !

De même pour le coût des études supérieures. Cofidis a mené une enquête en 2018 selon laquelle le coût moyen d’une année d’études supérieures en France est de 7 000 €. Nous parlons bien sûr de la charge pour les familles. Même si votre enfant ne fait pas une école de commerce en plein Paris, il faudra sans doute le loger et le nourrir. Deux postes de dépenses souvent oubliés par les parents, qui se focalisent trop sur les frais de scolarité.

Ainsi, notre objectif avec cet article est de vous donner en un clin d’œil une vision sur ces futures grandes étapes pour vous permettre de les anticiper au mieux. Un point important. Il n’y a aucun jugement de notre part dans ces grandes étapes. Nous vous donnons simplement l’âge moyen constaté. Par exemple, nous vous indiquons que l’âge moyen auquel une femme a son troisième enfant est de 33 ans. Cela ne veut pas dire que vous avez raté votre vie si à cet âge vous n’avez pas eu d’enfant, ou que vous ne voulez pas de troisième enfant, ou que vous ne voulez pas d’enfant.

En revanche, si vous pensez que nous avons manqué une étape importante, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires.

 

Quelles seront les grandes étapes financières de ma vie ?

Plutôt que de longues explication, je vous laisse découvrir le graphique suivant :

Avant de vous communiquer nos sources et quelques chiffres, prenons le temps de bien comprendre ce graphique. De manière simplifiée, nous avons trois grandes phases dans notre vie financière.

La première est celle de la constitution de notre patrimoine et de la construction de notre famille. Elle débute une fois nos études achevées et dure une bonne dizaine d’années. C’est à mon avis la phase qui nous transforme le plus. On y entre souvent célibataire et on ressort père/mère, marié(e) (enfin c’est selon) et propriétaire. Beaucoup de changements qui comme vous pouvez le constater s’enchaînent très rapidement.

La deuxième phase est celle de la jouissance. D’un point de vue matériel, elle plus facile que la précédente car même si vos dépenses augmentent, c’est aussi le cas de vos revenus. C’est globalement la phase de développement de notre patrimoine. La dépense importante à prévoir est liée aux études de vos enfants. Cette phase dure jusqu’à la retraite.

La troisième phase est celle de la retraite et de la transmission. Arrivé(e) à la fin de votre vie active, c’est le moment de prendre un repos bien mérité. Sauf pour celles et ceux qui auront atteint la liberté financière plus tôt et déjà quitté leur travail ! Quoi qu’il en soit, l’âge de départ à la retraite est un peu incertain à l’heure où j’écris ces lignes. Nous ne sommes d’ailleurs pas à l’abri d’une surprise en fin de parcours… Vos revenus vont baisser fortement si vous n’avez pas de revenus passifs. Mais c’est aussi le cas de vos dépenses. La problématique financière ici est de balancer le fait de transmettre son patrimoine pour aider ses (petits-)enfants tout en conservant une marge de sécurité dans le cas où d’importantes dépenses de santé seraient à prévoir en fin de vie.

 

Nos sources

Vous écrivez déjà votre propre histoire. Mais nous espérons que cet article vous permettra de mieux prévoir la route à venir par la connaissance des grandes étapes financières de votre vie. Vous trouverez ci-dessous nos sources :

  • Sur l’âge auquel on devient parent, nous nous fondons sur les enquêtes de l’INSEE. Attention, il s’agit de l’âge de la mère, pas du père. Comptez 1 à 2 ans de plus pour le père, en moyenne.
  • Sur l’âge du premier achat immobilier, nous nous appuyons sur les données de Statista. Vous pouvez avoir en tête 37-38 ans. Sachez toutefois que la baisse très forte des taux d’intérêts a fait exploser le nombre de prêts immobiliers accordés et permis à de nombreux couples d’acheter plus tôt que prévu. Toutefois, le baromètre SeLoger parle plutôt de 35 ans comme moyenne d’âge. Par sécurité, vous pouvez prendre comme intervalle 32-35 ans.
  • Sur l’âge moyen auquel on se marie, nous prenons à nouveau les données de l’INSEE. Attention encore une fois, il s’agissait de l’âge de la mariée. Le marié a lui en moyenne 38 ans. Pour les personnes de même sexe, les mariées ont en moyenne 39 ans et les mariés 44 ans.
  • Sur l’âge auquel on devient grand-parents, nous avons consulté L’Observatoire des Seniors. Les données datent de 2012.
  • Sur l’espérance de vie enfin, nous nous appuyons sur les données de l’INED.

*

Voilà, c’est la fin de cette série ! Nous espérons qu’elle vous permettra d’y voir plus clair pour mieux préparer votre futur, en écrivant votre propre plan vers la liberté financière.

 

 

Photo by Liv Bruce on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.