Pourquoi les cryptomonnaies fascinent les jeunes ?

Pourquoi associe-t-on directement les cryptomonnaies aux millenials, et générations suivantes ? 3 raisons parmi tant d’autres :

1- L’opacité des marchés classiques

Si nous savons tous à peu près la définition d’une action ou d’une obligation, mais pouvons nous en dire autant des produits structurés ou produits dérivés ? À quoi pensez vous instinctivement si je vous parle de produits exotiques ..?

Image result for papaye

De la papaye peut-être ?

Une étude menée par l’ifop en septembre 2016 (échantillon de 1002 personnes) révélait que 85% des interrogés n’ont jamais bénéficié de formation sur les questions budgétaires et financières… Les marchés financiers classiques restent accessibles à une minorité de personnes de par l’absence de formation généralisée.

Là où le bât blesse, c’est que les marchés financiers impacteront votre vie même si vous ne vous y êtes jamais intéressé ! Un exemple flagrant est la récente crise des subprimes qui a ravagé bien loin de son épicentre à cause de l’opacité des mécanismes. Que faire face à ce double constat ?

  • Option 1 : Se former de sorte à accéder aux marchés financiers classiques,
  • Option 2 : Créer des marchés financiers où les notions de transparence et traçabilité sont inhérentes au système.

L’option 2 ravit les générations qui demandent des comptes à leurs aînées. Ces derniers trouvent en la blockchain la possibilité de responsabiliser les fautifs.

2- La liberté du tout-digital

Les cryptomonnaies sont des actifs digitaux qui correspondent parfaitement aux jeunes générations  : Ceux qui sont nés dans les années 80 ou plus tard ont été aux premières loges pour voir Internet et la numérisation changer graduellement nos vies. Les plus jeunes d’entre nous n’ont même jamais connu le monde sans Internet !

Image result for eighties

C’était quand même un autre monde #eighties

Pendant qu’Internet démocratisait l’accès à plusieurs industries (audiovisuel, journalisme, retail, etc.), le monde de la finance n’a pas bénéficié d’un tel mouvement. Certes, l’information financière était plus disponible, mais les mouvements des capitaux ont toujours été soumis à un contrôle strict (pour éviter le blanchiment d’argent par exemple). Vous n’êtes donc pas libre de déplacer votre argent comme bon vous semble autour du globe via internet (du moins avant l’apparition des cryptomonnaies).

Les cryptomonnaies font également fi des protections mises en place par les gouvernements pour protéger leurs populations d’opérations financières jugées trop risquées pour le citoyen moyen. Je parle notamment du statut d’accredited investor aux Etats-Unis sans lequel les résidents ne peuvent pas investir dans des actifs non-régulés par la SEC. L’équivalent français serait le statut de client professionnel. En résumé, l’autorité des marchés financiers empêche les entreprises ou particuliers en recherche de capitaux à les récolter auprès de personnes qui n’ont pas l’éducation financière nécessaire pour gérer un tel niveau de risque financier, et qui pourraient donc perdre tout leur investissement !

(Par contre vous pouvez jouer au Keno, ça vous avez le droit...)

S’il y a effectivement a priori un désir de protéger le citoyen, cela l’empêche tout de même d’avoir accès aux opportunités d’investissement les plus lucratives, qui correspondent justement aux toutes premières phases de lancement d’un projet.

Image result for risk reward

Merci Investopedia

Avec les cryptomonnaies, vous êtes maitre de votre destin, pour le meilleur ou le pire.

3- Le désir de faire partie d’une révolution (technologique)

Je ne sais pas pour vous, mais en tant que natif des années 90, j’ai l’impression d’être né trop tard et d’avoir raté une révolution technologique : celle de la démocratisation d’Internet et des ordinateurs personnels. Je connais également des personnes qui regrettent fortement de ne pas avoir investi durant les années 90, au vu de la -trop ?- formidable croissance que les survivants de la crise ont connu.

Merci u/pakage

Après, il est certainement plus facile de dire “j’aurais dû acheter des actions Amazon en 2001” que d’investir dans des actifs au potentiel soi-disant révolutionnaire, mais qui viennent pourtant de perdre 90% de leur valeur dans une crise financière qui a éliminé plusieurs desdits projets… ça vous rappelle quelque chose 😉 ?

Parlons Crypto sur Twitter👉 , j’attends vos retours ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.